Le monde a changé, les vampires aussi, les humains sont prêts pour la guerre...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Edward M. Cullen [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward Cullen
Lycéen(ne)
avatar

Activité : Présent
Statut : Membre
Messages : 38

Âge Rpg : 17 ans / 86 ans
Statut marital : Célibataire
Particularité : Télépathe

MessageSujet: Edward M. Cullen [Validé]   Dim 6 Sep - 11:20



Edward Cullen



Nom : Masen Cullen

Prénom : Edward

Age : 17 ans / 86 ans

Race : Vampire

Statut marital : Célibataire

Particularité : Télépathe


Caractère :


Devoir se maîtriser, se restreindre et se contrôler en permanence laisse des traces. D'abord humain, où il devait être courtois, poli, aimable, travailleur, puis vampire, où il devait résister au sang humain, ne jamais être agressif, étouffer ses instincts de nouveau-né... Edward a toujours senti ces restrictions comme un frein, un frein important. Il ne cherche pas absolument à faire le mal mais s'est toujours senti frustré qu'on l'empêche de se défouler, comme tout le monde, de temps à autre. Humain, il ne devait pas crier car ce n'était pas correct, éviter de se faire remarquer, rester calme... Vampire, il devait se comporter comme un humain afin de ne pas éveiller les soupçons. Aujourd'hui, Edward ressent sans cesse cette frustration accumulée, ces désirs interdits qui le taraudent et qu'il ignore comment expliquer. L'envie de se rebeller, d'envoyer paître les freins et frontières, de se comporter enfin comme il l'entend, peu importe les conséquences. Mais un frein encore tenace est la peur de décevoir sa famille ou d'être rejeté. Malgré tout, il lutte, se posant des questions, ayant envie de tester les limites, voir jusqu'où il pouvait aller afin de se libérer. Il ne veut pas rejeter les siens mais songe souvent à un autre mode de vie, surtout après la guerre. Tous les vampires avaient changé, même son père, alors pourquoi ne pas changer quelques règles ? Tant que sa famille allait bien et était en sécurité, c'est tout ce qu'il demandait. Edward avait besoin de ça, d'un environnement un minimum stable et d'être entouré, il détestait la solitude.


Physique :


Plutôt grand pour son âge, Edward possède les caractéristiques communes à tous les membres de sa race. La peau blafarde, supportant mal le soleil, glaciale mais douce, très dure et résistante, un teint qui ferait passer un cadavre frais pour un homme en pleine santé. Plus rapide que la plupart des autres vampires, il est très svelte, passant même pour maigrichon, parfois, très loin de la carrure de géant de son frère Emmett. Ses cheveux sont châtains, avec des reflets roux au soleil, souvent mal coiffés et un peu ébouriffés. Il veille à garder une allure assez simple, un style sobre, malgré les demandes incessantes d'Alice. Des vêtements souvent clairs, bleus, gris, blancs, passe-partout, adaptés selon les saisons et ce portent les humains. Il ne porte presque jamais des vêtements plus chauds, gardant un style adapté à son teint de cadavre, afin de ne pas le souligner encore plus.


Histoire :


Carlisle ne comprenait rien ! On ne pouvait pas leur faire confiance ! Ce clan était bien du genre  trinquer avec vous le matin et à vous flanquer un coup de poignard dans le dos le soir ! Ils étaient fourbes, dangereux, manipulateurs ! Tellement pétris de leurs idéaux et de leurs principes qu'ils n'avaient strictement aucun remord à détruire des clans entiers, sans état d'âme ! Aro était un être immonde, il souriait en-devant puis ordonnait froidement de tuer, un monstre trois fois millénaire qui manipulait les gens, mentait, volait, détruisait. C'était une sangsue, qui faisait parfois croire qu'il dirigeait le clan avec ses frères alors qu'en réalité, c'était lui seul le plus abject qui jouait de ses gardes comme avec des pions sur un échiquier. Et ses gardes, parlons-en ! Démétri était glacial, une véritable machine à tuer, sans aucune conscience véritable, méthodique et silencieux, un engin de mort. Les jumeaux étaient dangereux, cachant un pouvoir effroyable sous des bouilles d'anges. Cette saleté de Chelsea était comme un poison rampant qui semait la discorde, détruisant des familles toute entières. Aucun autre garde n'était mieux, pourvu ou non d'un don, ils étaient tous des rats qui pullulaient, dangereux comme jamais, indignes de confiance, mauvais, fourbes. Volterra était un immense nid de serpents, qui venaient vous mordre dès que vous vous en approchiez.

Quant à sa famille... Oui, il les aimait, oui, il tenait à la vie qu'il menait avec eux, mais il y avait des choses qu'il ne supportait plus, malgré tous ses efforts. Il avait beau tous les aimer, parfois, il devait s'échapper, prendre l'air pour évacuer sa colère. Carlisle, pour commencer... Son père d'adoption jouait avec le feu et il ne s'en rendait même pas compte ! Il allait se faire tuer, après avoir menti à tout le monde, après avoir eu la bêtise de faire confiance au Roi des Serpents et à sa clique de malades instables. Esmée ne voyait rien, rien du tout, trop naïve pour ça. Alice, malgré ses visions, ne s'en souciait même pas, ne se préoccupant que de ses tracas quotidiens. Emmett se fichait toujours de tout. Rosalie restait dans son coin le oubliant le reste. Quant à Jasper, c'était à se demander s'il avait une seule raison valable de vivre avec eux à part suivre Alice. Quand il sentait que c'était trop, qu'il risquait d'être injuste avec eux, il sortait, allait courir dans la forêt, restait un peu seul afin de pouvoir relativiser. C'était sa famille et il les aimait, ils restaient tous unis malgré tout. S'il prenait des "pauses" de temps en temps, tout ira bien, n'est-ce pas ? Il en avait besoin. Vivre des décennies durant sous le même toit avec les mêmes personnes, cela usait les nerfs.

Les humains lui offraient beaucoup de distractions, dans ses moments sombres. Il s'entraînait à décrypter leurs pensées, en classe ou dans la rue. Il arrivait mieux à lire les esprits qui lui étaient familiers et dans une faible distance. C'était très facile avec les membres de sa famille, il les connaissait bien, même s'il avait plus de mal avec Jasper. En fait, cela devenait plus dur à partir du moment où il ne connaissait pas la personne ou si sa cible était bien plus âgée que lui, sans oublier ceux qui avaient un psychisme compliquée. Les vampires bien plus âgés ou qui avaient eu une vie difficile avaient développés des esprits plus complexes, qu'il avait beaucoup de mal à déchiffrer. Certains ont une façon de penser très particulière. Et d'autres le rendaient malades... Démétri, par exemple. Il avait un esprit de métal, très clair, froid, acéré, qui suffisait à le débecter d'y entrer. Enfin, c'était un traqueur, donc un cas à part. Au lycée de Forks, la majorité des esprits étaient simples et accessibles. Cette ville n'offrait pas un panel importants d'esprit tourmentés, même après la guerre. C'était souvent reposant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Edward M. Cullen [Validé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma prèz ! [validé]
» Edward Elric (Fullmetal Alchemist)
» Hot Toys Edward Scissorhands 12"
» [CF] Proposition de Planning (pour l'instant non-validé)
» Présentation Lara [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Enfant du crépuscule :: Service des Membres :: Bureau des Fiches d'Identité :: Fiches Validées-
Sauter vers: